30 ans d'introduction d'espèces de pins en Nouvelle-Calédonie

L. Crémière, Y. Ehrhart

Résumé


Depuis 1959, 13 espèces de pins ont été testées par le CTFT sur les différentes stations écologiques calédoniennes. Les caractères de vigueur, forme, résistance au vent et résistance au feu ont montré que P. caribaea var. hondurensis présentait le meilleur compromis. Ce choix est renforcé par les possibilités d'amélioration des caractères de forme et de résistance au vent, par une très forte réponse aux éclaircies et par la bonne qualité de son bois qui lui permet d'être utilisé pour une gamme d'usage étendue. A plus de 500 m, P. kesiya et P. elliottii se montrent également intéressants, mais les surfaces reboisables à cette altitude sont marginales

Mots-clés


Adaptation; Arboretum; Critère de sélection; Cyclone; Facteur du milieu; Croissance; Mortalité; Pinus; Pinus caribaea; Pinus elliottii; Pinus kesiya; Pinus patula; Pinus taeda; Introduction de plantes; Production; Facteur lié au site; Roche mère; Résistance au vent; Reconstitution forestière; Relation plante sol; Pinus oocarpa; Pinus massoniana; Plante ligneuse; Choix des espèces; Survie des plants; Bois d'oeuvre; Résistance au feu; Nouvelle-Calédonie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1990.223.a19677



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1990, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X