La dynamique de la forêt naturelle

B. Riéra, H. Puig, J.P. Lescure

Résumé


Outre les espèces pionnières évoquées plus haut, cette dynamique fait intervenir les plantes cicatricielles ou nomades, et les dryades, ou espèces sédentaires, structurantes et de soutien. La mosaïque forestière dépend des phases successives de cette mosaïque mais aussi des processus dont les plus importants sont la dissémination et la dynamique de la croissance, s'exprimant naturellement quand interviennent des chablis

Mots-clés


Écologie forestière; Croissance; Dynamique des populations; Dégât du au vent; Formation vegetale naturelle; Architecture végétale

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1989.219.a19648



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1989, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X